Liste de mes lectures que j'aimerais faire durant  l'été 2017.

  • Alice au pays des morts-vivants de  Mainak Dhar
  • Les ravagé(e)s de Louise Mey
  • La mère des eaux Rob Marty
  • Kaïken de Jean-Christophe Grangé
  • Lontano de Jean-Christophe Grangé
  • Requiem Congo de Jean-Christophe Grangé
  • Tout n'est pas perdu de Wendy Walker
  • La trilogie Victor Lessard de Martin Michaud
  • Vampires et créatures de l'autre monde 1 - 2 de Benjamin Faucon 
  • Angor de Franck Thilliez
  • Desert Home de James Anderson
  • + d'autres titres s'ajouteront 

Lecture faite et commenté

À la vie,  à la mort  

Marcia Pilote  

Libre expression – 2017 

200 pages 

Témoignage   

Résumé : 

On dit souvent lors d'une épreuve, d'un deuil ou de tout autre moment difficile :  « La vie continue… »  Avant, je voyais cette phrase comme une fatalité :  « On n'a pas le choix, il faut continuer… » Je vois ça de façon différente à présent. Je pourrais dire que ça signifie plutôt :  « La vie est forte, la vie est merveilleuse, et on a le droit de continuer. »  Marcia n'a jamais eu peur de vivre, mais a toujours eu tellement peur de mourir. Anne-Marie, son amie de toujours, a décidé, à la suite d'une récidive de cancer, de ne pas subir de traitements et de vivre les derniers mois de sa vie dans la joie et la sérénité. Marcia a alors su qu'elle était en train de recevoir le plus beau cadeau qui soit : être aux premières loges pour en arriver à voir la mort sous un autre angle. L'angle de la VIE.  Depuis, elle ignore si elle sait mieux comment mourir, mais chose certaine, elle sait vivre, encore plus.   


Mon avis : 

Quelle lecture que je viens de terminer, Marcia Pilote nous amène dans le processus intérieur qu'elle a vécu en accompagnant son amie Anne-Marie dans ses derniers moments de sa vie et après son départ. C'est certain que ce livre, je savais bien qu'il était pour chambouler quelque chose à l'intérieur de moi, pour de multiples raisons. Marcia Pilote nous dérange quand nous la lisons, elle fait surgir des émotions, des sentiments, des incompréhensions, etc.   Anne-Marie, son amie qui décide de ne pas suivre de traitement pour sa récidive de cancer et qui décide de vivre sereinement son départ. Durant les derniers mois de sa grande amie, Marcia va nous partager ses réflexions sur la vie, la mort, la maladie, l'amitié, l'amour, la famille, etc. On sent toute la nudité de ses sentiments, de ses émotions, de ses questionnements, et surtout dans un mouvement de confidence et d'espoir.   Ce livre m'a conforté dans ma pensée de vivre dans le moment présent, de profiter de chaque moment de la vie. Il confirme ma compréhension et assimilation du lâcher-prise. Cette lecture est un coup de cœur authentique.

L'ombre 

Stephen Lloyd Jones 
Éditions Super 8 – 2015 
538 pages 
Thrillers

Résumé :


Mon avis :

Un petit titre cachant une histoire incroyable et captivante. Tout au long de la lecture, je suis allé de surprise en surprise. Nous traversons trois époques différentes, quand je me retrouve à chaque chapitre à changer d'époque, habituellement, je n'aime pas ça. Mais ici, cela permet de réussir un excellent thriller fantastique. 
 

Ce roman, le premier écrit par Stephen Lloyd Jones, « L'ombre » est un thriller pur et dur, et cela suffit largement pour que sa lecture soit un vrai plaisir. Un très bon suspense ! L'auteur excelle dans ce registre et en effet, on tourne les pages avec bonheur, quitte à perdre le sommeil. Aucune déception, sans temps mort, les évènements s'enchaînent à un bon rythme. D'autre part, le thème est original. Je n'ai jamais rien lu de semblable, le sujet est très innovant. 
 

L'ombre est un page-turner efficace, voyageant entre le passé et le présent afin de mieux comprendre comment cette famille de génération en génération est venu à vivre planquée avec cette angoisse perpétuelle frôlant clairement la paranoïa. Le roman offre donc une ambiance oppressante qui nous fait douter de tous, l'auteur ose sans concessions à construire des issues accablantes. 

 L'ombre m'a captivé du début jusqu'à la fin. Il m'a marqué et je sais que je lui réserve déjà, une place dans mon top 2017. Une lecture comme je les aime, pleine de surprises, complexes et aux détails foisonnant pour crédibiliser encore davantage cette mythologie atypique. À dévorer d'urgence ! Coup De Coeur !


Enfant 44  

Tom Rob Smith 

Éditions Belfond 2009 - 408 p. 
Éditions Pocket 2010 - 544 p.
Roman étranger, roman historique 
(Suspense, enquête,Russie,cinéma)   
Résumé :

Moscou, hiver 1953. Le corps d'un petit garçon est retrouvé nu sur une voie ferrée. Leo, agent du MGB, police d'État chargée du contre-espionnage, reste fidèle à la ligne du parti : le crime n'existe pas sous le parfait régime socialiste, il s'agit d'un accident.  L'affaire est classée mais le doute s'installe...  Tombé en disgrâce, Leo est contraint à l'exil avec sa femme, Raïssa. Et, dans une petite ville des montagnes de l'Oural, il va faire une troublante découverte : un autre garçonnet mort dans les mêmes conditions.  Leo et Raïssa vont se lancer dans une terrible traque, qui fera d'eux des ennemis du peuple...    « [Tom Rob Smith] conjugue avec maestria récit d'aventures et polar métaphysique. En un mot, crimes et châtiments. Une vraie montagne russe. »François Lestavel –Paris Match     

Mon avis:   

Je peux dire que ce roman a un côté dur, tout ce que endure le peuple russe sous le régime de Staline avec ses famine, son communisme etc. Surtout, ces drames que vivent des enfants russes autour de la voie ferré, où la mort est à leur rencontre. Un roman captivant, difficile de le mettre de côté. C'est un bon polar mais ne négligeons pas le fond du roman historique. Pour l'auteur s'est son premier roman mais qu'elle tact, de plus son écriture est claire et concise. Un bon thriller à lire pour tous les bons amateurs de ce genre littéraire. 

ire.



Le chercheur d'âme 


Steve Laflamme 
Éditions de l'homme – 2017 
457 pages 
Roman policier


Résumé :

On l'appelle le «Chercheur d'âme». Chacune de ses victimes, retrouvée le visage ouvert, est porteuse d'un message qui semble narguer les policiers de l'Unité des crimes majeurs de la Sûreté du Québec. En présence d'un motif obscur, de références cryptiques et d'un mode opératoire aussi systématique qu'incompréhensible, le sergent-détective Xavier Martel ne ménage aucun effort pour mettre fin au cycle sanglant.  Prédateur de prédateurs, celui qui a déjà goûté à la violence crue fait de cette enquête une affaire personnelle. La seule chose qu'il ne peut se permettre de perdre, c'est du temps. C'était sans prévoir que la folie du tueur et le goût âpre d'une possible défaite le précipiteraient, lui aussi, dans ses derniers retranchements.

Mon avis :    

Je suis tombé en bas de ma chaise avec un premier roman policier, Steve Laflamme m'a conquis. J'ai adoré Xavier Martel comme enquêteur de la Sûreté du Québec est très bien personnifié loup solitaire avec des démons, le flic tordu à quel point ?  

À St-Foy, un meurtre a été commis, on retrouve le cadavre d'une femme mutilé dans un terrain vague. Et voilà l'entrée en jeu de la police qui  va associer cet assassinat comme l'œuvre d'un tueur en série. Déjà là, je peux vous dire que je suis captivé par l'enquête et ce que vont découvrir sur ce fou qui tue des femmes et s'attaque particulièrement à leur visage. Ce meurtrier que l'on surnomme " Le chercheur d'âme" est une personne qui réalisera des actes sanguinolents, des meurtres assez morbides, des événements sinistres. 

Steve Laflamme écrit super bien, facile à lire. On sent bien que Xavier Martel est un personnage qui va pouvoir amener à faire d'autres enquêtes. Dans le fond, c'Est-ce que je souhaite que l'auteur poursuive avec son personnage assez intéressant. L'ambiance est lugubre, macabre tout me plaire dans un bon polar. C'est un roman que j'ai beaucoup dévoré, un univers glauque, un roman très noir comme j'adore. Je ne peux que vous conseiller de lire Steve Laflamme.




Mr X   

Peter Straub 
Éditions Bragelonne - 2016 
526 pages 
Science-fiction
Résumé :

Chaque année depuis l’enfance, le jour de son anniversaire, Ned Dunstan expérimente le même phénomène traumatique : il se retrouve confronté dans une scène de cauchemar d’une violence hallucinée à un impitoyable meurtrier en noir, qu’il appelle « Mr X ». Lorsqu’il retourne voir sa mère mourante en Illinois, dans la petite ville où il a grandi, Ned apprend enfin la véritable identité de son père et surtout les secrets inavouables concernant sa famille. Des secrets étrangement liés à un certain homme en noir, bien trop familier…

Mon avis :

Ned Dunstan part en quête de son propre passé, il va apprendre qu'il n'est pas un homme ordinaire. Qui est cette ombre qui suit Ned depuis toujours et semble le protéger ? Son père a-t-il un rapport avec l'être fantastique dont il a la vision à chacun de ses anniversaires, et qu'il voit commettre les pires atrocités, en souriant ? Son père peut-il être son ennemi...  Mr X est un hommage à Lovecraft : le monstre s'est révélé par l'obscurité de son univers.  J'ai apprécié ma lecture même si le livre est assez complexe. Son texte est de style littéraire, la cadence est rapide, l'intrigue est assez dense. Une science-fiction avec pleins rebondissements, d'actions, situations ambiguës. Une histoire comprenant une petite dose d'horreur cela me plaît et me divertit toujours. Une belle lecture plaisante.